Chronologie

1897 naissance à Bâle le 10 janvier

1903 début des études de piano

1914-1917 apprentissage commercial, premières compositions

1917-1920 études de musique à Berne: piano chez Oskar Ziegler, théorie chez Ernst Graf, organiste de la cathédrale et co-répétiteur au théâtre de Berne

1920 Werner Reinhart, mécène de Winterthour, octroie à Albert Moeschinger une bourse pour un stage de trois ans à lŒétranger.

1920-1922 séjour à Leipzig, études de composition chez Paul Graener et Sigfrid Karg Elert

1921 premier quatuor pour cordes

1922 interprétation de son deuxième quatuor à la fête des musiciens suisses à Zoug, devient membre de lŒAssociation suisse des musiciens

1922-1923 poursuite des études de musique chez Paul Courvoisier à Munich

1923 retour en Suisse, engagement dans différents hôtels comme pianiste de bar

1928 Albert Moeschinger tourne le dos à la musique de salon, donne des leçons de piano et de théorie et se voue à la composition.

1929 le 27 octobre concert acclamé avec des oeuvres de Moeschinger à la «Rathaushalle» de Berne, concert couronné de succès. Ses oeuvres pour piano et sa musique de chambre sont alors fréquemment interprétées, entre autres par les panistes Walter Frey, Walter Gieseking, Franz Josef Hirt

1933 Première composition pour orchestre: Variationen und Finale sur un thème de Henry Purcell, op. 32

1937 engagement comme professeur au Conservatoire de Berne

1942 séjour à Saas Fee. Albert Moeschinger quitte son poste au Conservatoire de Berne pour se vouer à la composition dans le village valaisan et compose sur commande de Paul Sacher, Hermann Scherchen, Hermann Müller et dŒautres.

1950 après avoir lu le «Docteur Faust» et correspondu avec Thomas Mann, le compositeur se tourne vers la dodéca»honie et réalise lŒoeuvre fictive pour piano du roman, intitulée «Vier Fünftonstücke über H-E-A-E-Es»

1953 prix de la culture de la ville de Bâle

1956 s'installe à Ascona. Nombreuses oeuvres de musique de chambre et pour orchestre (Symphonie IV in memoriam Arthur Honegger, Concerto pour piano et orchestre no 5) portant des titres uniquement en français, italien ou latin. Différents séjours et voyages en Italie du nord

1957 prix de composition de lŒAssociation suisse des musiciens

1978 Albert Moeschinger passe ses dernières années à Thoune, ultimes compositions à une ou deux voix exclusivement

1981 prix de la musique du canton de Berne

1985 Albert Moeschinger meurt le dans la matinée du 25 septembre à Thoune.